Missions

Missions

Quatre grandes missions légales pour représenter l'ensemble des familles du département, françaises et étrangères

QUELLES SONT LES MISSIONS DES UDAF ?

Par la loi, les Unions départementales des associations familiales sont habilitées à :

1° donner leur avis aux pouvoirs publics sur les questions d’ordre familial et leur proposer les mesures qui paraissent conformes aux intérêts matériels et moraux des familles ;

2° représenter officiellement auprès des pouvoirs publics l’ensemble des familles et notamment désigner ou proposer les délégués des familles aux divers conseils, assemblées ou autres organismes institués par l’Etat, la région, le département, la commune ; Plus d'informations dans la rubrique "Représentation familiale"

3° gérer tout service d’intérêt familial dont les pouvoirs publics estimeront devoir leur confier la charge ;

4° exercer devant toutes les juridictions […] l’action civile relativement aux faits de nature à nuire aux intérêts moraux et matériels des familles […].

 

SUR QUELLES THÉMATIQUES INTERVIENNENT LES UDAF ?

Les UDAF interviennent dans tous les champs qui concernent la vie quotidienne des familles (santé, logement, petite enfance, vieillesse, handicap, consommation, parentalité, éducation, environnement, etc) et exercent leurs missions en toute indépendance pour la défense des intérêts matériels et moraux des familles, objectif qui sert de guide à leurs actions et à leurs prises de positions.

De plus, les UDAF développent des actions dans chaque département, en fonction des besoins et des spécificités locales. L'UDAF de l'Ariège propose diverses actions pour les familles ariégeoises. Plus d'informations dans la rubrique "Services aux familles".

 

QUELLES SONT LES SOURCES DE FINANCEMENT DES UDAF ?

Conformément à l’article L211-10 du Code de l’Action Sociale et des familles, des ressources particulières sont affectées aux UDAF par l’intermédiaire d’un financement dédié, alimenté chaque année par un versement effectué par la CNAF et la CCMSA.
Les UDAF rendent compte à la DDCS(PP) de leur départementet à l'UNAF qui, elle-même, rend compte au Ministère de la Famille.

Chaque année, trois arrêtés du ministère des affaires sociales et de la santé fixent le montant du fonds et sa répartition entre les bénéficiaires. Ces arrêtés sont pris en application du décret n°2005-1715 du 29 décembre 2005.

Le fonds est réparti entre les UDAF, l’UNAF, les 26 mouvements familiaux adhérents, les 6686 associations familiales adhérentes, et les URAF (via les UDAF). En 2015, il s’élève au total à 28,4 M€, soit 0,05 % des dépenses de la branche famille (mentionnées dans le PLFSS 2015).

 

QUELLES SONT LES SOURCES DE FINANCEMENTS LOCALES DE L'UDAF DE L'ARIÈGE ?

En complément de ces financements dédiés, l'UDAF de l'Ariège bénéficie - en fonction des actions et projets menés - de financements locaux. Parmi ces financeurs : le Conseil départemental de l'Ariège, la CAF de l'Ariège (REAAP), le contrat de ville de Pamiers, la mairie de Pamiers, la MSA Midi-Pyrénées-Sud, etc., variables en fonction des années. 

70 ans au service des familles